Elie Cohen - directeur de recherche au CNRS, professeur à Sciences Po et membre du CAE

Communication

| Presse | Radio | Télévision | Internet |

Cette rubrique n’est plus mise à jour depuis 2010.

Veuillez retrouver, classés par année, les articles écrits pour la presse entre 1998 et 2008 :

Dossier : 2011
Dossier : 2008
Dossier : 2007
Dossier : 2006
Dossier : 2005
Dossier : 2004
Dossier : 2003
Dossier : 2002
Dossier : 2001
Dossier : 2000
Dossier : 1999
Dossier : 1998

De 2005 à 2008 :

C’était samedi, à Washington, que les dirigeants du G20 - les pays les plus riches et les principales économies émergentes, se réunissaient pour tenter de trouver des réponses communes à la plus grave crise financière qu’ait connue le monde depuis des décennies. Ils se sont mis d’accord sur un plan de lutte contre les dérives du système financier. Un plan d’action, donc, et de grands principes... Mais les décisions les plus importantes ont été remises à plus tard. Au 30 avril prochain, autrement dit 101 jours après l’investiture du président Barack Obama. Reste à savoir si les membres du G20 sauront mettre de côté leurs différends économiques et politiques pour s’accorder sur la régulation du capitalisme. Invités : Elie Cohen et Jean-Hervé Lorenzi [lire]

Écouter l’interview en ligne - La crise financière est à la Une de l’émission ce matin. « Un événement qui ne se produit qu’une fois tous les cinquante ans, peut-être une fois par siècle », voilà ce que déclarait l’ancien président de la FED (Federal Reserve System), Alan Greenspan après l’annonce hier soir de la faillite de la banque américaine Lehman Brothers. Le siège de la banque sur la 7ème avenue à New York est déjà à vendre. Banqueroute qui pose de nombreuses questions : comment répondre à la crise ? Pourquoi le gouvernement américain a-t-il laissé couler l’une des plus grandes banques d’affaires du monde ? Tous les plans de sauvetage imaginés ces dernières années ont échoué. Quelles conséquences de cette faillite ? [lire]

Fin août, le président de la Poste Jean-Paul Bailly a donc confirmé qu’il souhaitait changer le statut de l’entreprise : d’établissement public, la Poste deviendrait dès 2009 Société anonyme, et son capital serait ouvert à hauteur de 10 à 20%. A peine connu, ce projet a fait monter au créneau les syndicats. De Sud-PTT à la CGT en passant par FO, tous demandent un ajournement du projet, dénonçant une privatisation rampante et un risque de financiarisation de l’entreprise. Qu’en est-il ? [lire]

Du grain à moudre, une émission de France Culture, produite par Brice Couturier et Julie Clarini. L’émission consacrée aux dix ans d’ATTAC a été réalisée en partenariat avec Le Nouvel Observateur.
Invités :
Susan George. Politologue. Ancienne vice-présidente et membre du conseil scientifique d’ATTAC. Auteur de La pensée enchaînée : comment les droites laïque et religieuse se sont emparées de l’Amérique, Fayard, 2007.
Elie Cohen. Economiste.Professeur à Sciences Po. Membre du Conseil d’Analyse (...) [lire]

Écouter l’émission
11h-12h : Faut-il sélectionner les étudiants à l’entrée des universités ?
Louis Vogel, Président de l’université de Paris 2 Panthéon Assas.
Elie Cohen, Directeur de recherche au CNRS, Membre du Conseil d’analyse économique.
Benjamin Vételé, Vice-Président du syndicat étudiant Unef. [lire]

Écouter l’émission :
Cinquante ans que l’Europe est chantée et décriée. Cinquante ans de ténacité, de patience, de nuits blanches et de pilules avalées par les Six, les Neufs, les Douze, les Quinze, les Vingt-cinq, les Vingt-sept maintenant. Cinquante ans pour construire cette Europe qui donne l’impression, vu de France au moins, d’être en panne.
Bien sûr, pour les nouveaux entrants, chaque fois, c’est enfin la certitude de voir son développement s’accélérer. Les principes du traité de Rome : libre circulation des (...) [lire]

L’invité d’Ali Baddou
Aujourd’hui, à l’appel des syndicats, les salariés d’Airbus observent un mouvement de grève dans tous les sites français pour protester contre le plan de restructuration de l’avionneur européen. 10.000 emplois sont concernés par le plan Power 8, dans une entreprise dont on disait encore récemment qu’elle était un fleuron européen. Que s’est-il passé ? Retournement de tendance en fin d’année dernière avec des retards de livraison, des pertes annoncées, des changements à la tête de l’entreprise, et (...) [lire]

émission du samedi 28 janvier 2006
Répliques
par Alain Finkielkraut
le samedi de 9h10 à 10h
Avec Elie Cohen. Directeur de recherche au CNRS et spécialiste en économie, politique monétaire et industrielle, il est l’auteur de nombreux ouvrages d’économie et de sciences politiques, il est également vice-président du Haut conseil du secteur public et membre du Conseil d’analyse économique auprès du Premier Ministre.
Et Patrick Artus, directeur de la recherche et des études chez Ixis Corporate & Investment Bank, du (...) [lire]

Élie Cohen intérogé par Hedwige Chevrillon, le 18 octobre 2005
Écouter l’émission en mp3 [lire]

De 2006 à 2009 :

Après la présentation par Nicolas Sarkozy d’une série de mesures sociales d’un montant de 2,6 milliards d’euros, "le compte n’y est pas", ont estimé les leaders syndicaux, confirmant, à l’issu de la rencontre à l’Elysée, la mobilisation du 19 mars 2009. [lire]

Après l’annonce par le président de la variété des sujets - partage des profits, impôts... -, leaders syndicaux et patronaux attendent cette date de discussions à l’Elysée du 18 février. Un rendez-vous qui s’annonce crucial alors que la tension monte en Guadeloupe. [lire]

Transports, enseignement, hôpitaux, audiovisuel, banques, secteur automobile, de l’énergie, du commerce, PME... A l’appel de huit confédérations syndicales, salariés du public et du privé ont manifesté un peu partout en France pour une "relance sociale" face à la crise. [lire]

Le chômage est repassé au-dessus des 2 millions en octobre, avec 46 900 demandeurs d’emploi supplémentaires en France. De mauvais chiffres qui pourraient grossir avec la crise, alors que le 1er janvier 2009, le futur Pôle emploi doit ouvrir ses portes.

Il faut remonter à mars 1993 pour retrouver une hausse mensuelle du chômage plus forte que celle enregistrée lors de ce mois d’octobre 2008. D’après les chiffres du ministère du Travail, le nombre des demandeurs d’emplois inscrits à l’ANPE en catégorie 1 a bondi de 46 900 par rapport au mois de septembre. Cette augmentation de 2,4 % sur un mois, la huitième depuis le début de l’année, confirme une nouvelle fois la dégradation observée depuis six mois sur le front de l’emploi en France.

[lire]

Malgré les plans de relance, les baisses de taux d’intérêt ou appels au calme des grands argentiers, les valeurs continuent à faire le yo-yo sur les marchés boursiers. Sur fond de crainte de récession mondiale, nombre d’entreprises annoncent des suppressions d’emplois. [lire]

A Paris, les pays de la zone euro ont adopté, hier, un plan comprenant la garantie des prêts interbancaires et la possible recapitalisation des banques. Ce lundi, à l’issue d’un Conseil des ministres extraordinaire, le chef de l’Etat chiffrera les mesures pour la France.

Après le plan Paulson aux Etats-Unis et le catalogue de mesures concocté par les membres de l’Eurogroupe, les principaux pays de la zone euro - dont la France, l’Allemagne et l’Italie - ont dévoilé, lundi 13 octobre 2008, leurs plans chiffrés de soutien au secteur bancaire.

[lire]

Cette fois, elle est là, la crise ! Les bourses subissent des chutes jamais vues, les Etats se ruent au secours des banques... mais même les 700 milliards de dollars du plan Paulson paraissent bien faibles face à l’ampleur des faillites.
Voir la vidéo pendant une semaine sur le site de France 5
Cette fois, elle est là, la crise ! Les bourses subissent des chutes jamais vues, les Etats se ruent au secours des banques... mais même les 700 milliards de dollars du plan Paulson paraissent bien faibles face à (...) [lire]

Voir la vidéo sur le site de France 5 pendant une semaine
Après un lundi noir et un mardi gris, les marchés financiers ont connu un mercredi agité. Face à la chute brutale des bourses européennes, les banques centrales ont abaissé leurs taux directeurs et Londres volait au secours de ses établissements bancaires.
Dans le sillage des bourses asiatiques qui se sont littéralement effondrées - Tokyo plongeant de 9,38 % et Honk-Kong de 8,2 % -, leurs homologues européennes continuent leurs dégringolades. (...) [lire]

Avis de tempête sur l’économie hexagonale. Pour sa première intervention en France depuis le début de la tourmente financière, le chef de l’Etat a reconnu l’importance de la crise et annoncer des lendemains qui déchantent pour la croissance, le chômage et le pouvoir d’achat. [lire]

A trois semaines de la présentation du budget 2009, le gouvernement révise brutalement à la baisse ses prévisions de croissance. Avec moins de recettes fiscales, de quelle marge de manœuvre dispose-t-il pour soutenir le pouvoir d’achat ? RSA, ISF... à la tête de l’Etat, les avis divergent.
Les économistes l’avaient prévu, le Premier ministre s’est résolu, lundi 1er septembre 2008, au micro d’Europe 1, à revoir nettement à la baisse ses prévisions pour la croissance, espérant seulement "un peu plus de 1 %" cette (...) [lire]

Ces dix dernières années, les régulateurs du marché sont parvenus à limiter les conséquences des grandes crises économiques. Et si celle que nous traversons était plus sérieuse ?
Regarder le documentaire de Élie Cohen et Michel Kaptur diffusé le 1er juillet sur Arte :
Crise asiatique, faillite du hegde fund LTCM, éclatement de la bulle Internet, faillite d’Enron et enfin crise des subprimes : cinq crises de durée et d’intensité variables, mais cinq crises économiques majeures en dix ans. Chaque fois, le système (...) [lire]

Voir la vidéo sur le site de France 5 pendant une semaine
Depuis la création de la monnaie unique en 1999, jamais l’inflation ne s’était envolée si haut en zone euro. Elle a atteint un nouveau record en mai, à 3,7 % sur un an. Entretenue par la flambée des prix du pétrole et des produits alimentaires, cette hausse - plus élevée que prévue en France - rogne sur le pouvoir d’achat des ménages et met la BCE en "alerte rouge".
Plus de 0,5 % pour le seul mois de mai 2008. La valse des étiquettes, tirée par la flambée des (...) [lire]

Voir la vidéo.
Une semaine après la grève des fonctionnaires, les salariés du public et du privé descendent dans la rue à l’appel de l’ensemble des syndicats. Ils s’opposent au projet gouvernemental sur les retraites prévoyant un allongement de la durée de cotisation à quarante et un ans de 2009 à 2012 sur fond de polémique sur les 35 heures.
Des centaines de milliers de manifestants, salariés du public et du privé, ont battu le pavé dans plus de quatre-vingt villes de France, ce jeudi 22 mai 2008, à l’appel des (...) [lire]

Fallait-il jubiler ?
envoyé par forumplus
Jeudi matin Christine Lagarde jubilait (sic) au micro d’Europe1 en annonçant les chiffres de la croissance. Le professeur d’économie, Elie Cohen, est loin d’être aussi optimiste pour 2008. (extrait de "A VOUS DE JUGER" Arlette Chabot) [lire]

Voir la vidéo.
Pour la vingt-deuxième année consécutive, les Etats membres de l’Union fête la Journée de l’Europe. Mais cinquante-huit ans après la déclaration de Robert Schuman proposant la création de la Communauté européenne du charbon et de l’acier, où en est la construction européenne ? Et quelles seront les dossiers des six mois de la présidence française ?
C’est une date importante pour l’Europe : le 9 mai 1950, Robert Schuman, alors ministre des Affaires étrangère, présentait une vision d’une Europe unie et proposait (...) [lire]

Voir la vidéo.
Au plus bas dans les sondages après un an de pouvoir, Nicolas Sarkozy s’est prêté, jeudi soir, au jeu des questions lors d’une interview télévisée en direct de l’Elysée. Un grand oral où le chef de l’Etat a reconnu la "déception" des Français et des "erreurs" tout en affichant sa volonté de tenir le cap de la réforme.
Reconnaître les erreurs et maintenir le cap. A huit reprises, hier soir, lors de son interview télévisée, Nicolas Sarkozy a répété qu’il avait commis des erreurs. Certes, de communication (...) [lire]

Voir l’émission en ligne
La réforme de l’Etat et la révision générale des politiques publiques sont lancées. Une salve de 166 mesures qui doit faire économiser 7 milliards d’euros d’ici 2 011 et qui pourrait être complétée d’ici cet été par un train de réformes comparables.
Quelques semaines après les élections municipales et la publication du déficit public, l’heure est à l’économie. Nicolas Sarkozy a présenté, à l’issue du Conseil de modernisation des politiques publiques, vendredi 4 avril 2008, 166 mesures visant à réduire (...) [lire]

Voir l’émission en ligne
"Un trou d’air". C’est en ces termes que François Fillon a décrit, sur TF1, le 30 mars 2008, la conjoncture économique française. Face à des indicateurs - hors chômage - au rouge, le Premier ministre entend poursuivre les réformes engagées et refuse de parler d’un plan de rigueur. François Hollande, lui, accuse le gouvernement de "dissimulation" sur la situation réelle.
Il y a d’abord eu la révision à la baisse des hypothèses de croissance pour l’année 2008 puis la révision à la hausse du déficit (...) [lire]

La journaliste Carole Gaessler reçoit l’économiste Elie Cohen. Ensemble, il commente l’évolution du groupe France Telecom depuis le CNET jusqu’à la marque Orange. France 5, le 05 février 2008 [lire]

Voir la video
Après les annonces d’une France en faillite par François Fillon et aux caisses vides par Nicolas Sarkozy, les aides promises aux pêcheurs et, lundi, aux employés d’ArcelorMittal étonnent. Sur fond de baisse du pouvoir d’achat et de crise boursière, le pays tiendra-t-il ses promesses ? Quelle sera la réaction de Bruxelles en cas de confirmation de ces subventions ?
Invités :
-  Jean-Christophe Le Duigou, Secrétaire confédéral de la Confédération Générale du Travail (CGT). - Dominique Reynié, (...) [lire]

Duel sur la 3 : Le krach ?
France 3, 27 janvier 2008.
thèmes traités : Économie européenne | Réformes | emploi |
La crise financière risque-t-elle de s’étendre ? Faut-il parler de récession aux Etats-Unis ? Quels sont les risques pour l’Europe, pour la France ? Faut-il redouter une hausse des taux de crédit, une stagnation immobilière, de l’inflation, et un ralentissement de la croissance ?
Voir la vidéo en ligne
Le Duel
• Mathilde Lemoine
Directrice des études économiques, HSBC France
• Elie Cohen
Directeur de recherche au CNRS
Professeur à Sciences Po
Membre du Conseil d’Analyse Economique
• Dominique Plihon (...) [lire]

Voir la vidéo
Après la fièvre de la semaine dernière, qui a vu, pendant deux jours consécutifs, le prix du baril de pétrole franchir la barre des 100 dollars, son record historique, en tenant compte de l’inflation, on peut noter, ces derniers jours, un recul. Mais pour combien de temps ? Et jusqu’où peut-il grimper ?
Invités :
Elie Cohen
Jean-Marie Chevalier
Jean-François Gruson [lire]

Voir la vidéo
Hausse exagérée des prix, euro trop fort face au dollar, la monnaie unique européenne célèbre son neuvième anniversaire dans un climat d’inquiétude, au moment où elle est le plus prisée dans le monde. Alors que Malte et Chypre viennent de l’adopter, l’euro fort apparaît comme le mal-aimé de la construction européenne, accusé d’handicaper les exportateurs et de peser sur la croissance.
Invités :
Elie Cohen
Bernard Maris
Jean-Paul Geai
Jean (...) [lire]

Voir la vidéo
L’on s’était pris à croire à une rapide sortie de crise, lorsque, la semaine dernière, le gouvernement et la CGT se fendaient chacun d’un geste destiné à ouvrir la voie des négociations. Mais au sixième jour de grève dans les transports en commun contre la réforme des régimes spéciaux de retraite, les assemblées générales décident massivement de reconduire le mouvement pour, au moins, vingt-quatre heures.
De négociations, il est pourtant toujours question. Fixée au 21 novembre 2007 à 15 heures, elles devraient (...) [lire]

Voir la vidéo
Voir sur le site de France 2
Les invités :
Xavier Bertrand
Ministre du Travail, des Relations sociales et de la Solidarité
Elisabeth Guigou
Députée de Seine-Saint-Denis (PS)
Ancienne ministre de l’Emploi et de la Solidarité
Jacques Attali
Président de la Commission pour la libération de la croissance
Ancien conseiller spécial de François Mitterrand
Jean-Claude Mailly
Secrétaire Général de FO
Nicolas Beytout
Directeur de la rédaction du Figaro
Nicolas Domenach
Directeur adjoint de la (...) [lire]

Voir la vidéo
Sa vie politique n’a sans doute pas pris le tour souhaité mais Dominique Strauss-Kahn peut au moins se targuer de mener une brillante carrière d’économiste. Son élection - sans surprise - à la tête de Fonds Monétaire International (FMI), le 28 septembre 2007, lui offre de tenir les rênes de l’une des plus grandes organisations internationales.
Un prestige que partagent quelques autres Français, notamment Jean-Claude Trichet à la Banque centrale européenne, Pascal Lamy à l’Organisation mondiale du (...) [lire]

Voir la vidéo
Alors que les conseils d’administration de GDF et Suez viennent d’approuver la fusion de leurs deux entreprises - qui donnera naissance à l’un des plus grands groupes mondiaux du secteur de l’énergie -, c’est une rentrée politique placée sous le signe de l’économie qui se dessine, au 3 septembre 2007.
En témoigne la présence inédite du président de la République à l’université d’été du Medef, le 31 août 2007. Si Nicolas Sarkozy est un habitué de ce rassemblement, il venait cette fois prononcer, en qualité de (...) [lire]

Voir la vidéo
A la veille de l’ouverture à la concurrence des marchés de l’électricité et du gaz pour les particuliers, prévue pour le 1er juillet 2007, personne ne semble croire au "grand soir de l’énergie". Cette mesure pourrait pourtant tout bouleverser dans un secteur où Electricité De France (EDF), avec ses 25 millions d’abonnés, et Gaz De France (GDF), et ses quelques 10 millions de clients, règnent en maîtres depuis la loi de nationalisation des industries électriques et gazières de 1946.
"Si le marché se libéralise, (...) [lire]

Alors que la semaine politique sera marquée, le 29 mai 2007, par les meetings du Parti socialiste, à Paris, et celui de Nicolas Sarkozy, au Havre, les nouveaux ministres travaillent à la mise en ¿uvre des nombreux chantiers promis par le président pendant sa campagne.
Le nouveau Parlement, qui sera élu les 10 et 17 juin 2007, devrait se réunir du 26 juin au 10 août en session extraordinaire, pour voter les projets prioritaires du gouvernement Fillon.
L’hôpital
Parmi les principales réformes annoncées, le président (...) [lire]

intervention d’Elie Cohen dans "Quand l’Internet fait des Bulles", un documentaire de Benjamin Rassat à voir en ligne à partir du 31 mai 2007 sur 13eme rue.
Résumé en images :
"Quand l’Internet fait des bulles" est un documentaire inédit de Benjamin Rassat, coproduit avec LA GÉNÉRALE DE PRODUCTION.
Ce documentaire en deux parties revient sur la création d’Internet, son évolution irrationnelle, sa croissance incroyable, ses hold-up, son éclatement et sa reconstruction plus rationnelle au travers d’images (...) [lire]

Inaugurée en grande pompe le 15 mars 2007, la ligne du TGV-Est est la plus rapide de France, avec des trains filant à 320 km/h de Paris vers Strasbourg. Alors que le Thalys a rapproché Bruxelles et Amsterdam de notre capitale, cette nouvelle ligne européenne desservira aussi le Luxembourg, la Suisse et surtout l’Allemagne.
La saga du TGV-Est
Après trois années d’études, cinq années de travaux et la participation de 10 000 personnes, Paris-Strasbourg se fera en 2 heures 20, et Paris-Stuttgart en 3 heures (...) [lire]

voir la vidéo
Plus de 80 % des salariés d’Airbus se sont mobilisés, le 6 mars 2007, contre le plan de restructuration qui avait été détaillé une semaine auparavant. S’étant transformé en enjeu de la campagne présidentielle, ce brûlant dossier mobilise les candidats, qui se divisent sur le rôle de l’Etat mais affichent leur souci de défendre l’emploi.
Le 28 février 2007, le constructeur aéronautique annonçait son plan de restructuration, nommé "Power 8", prévoyant la suppression de 10 000 emplois sur ses seize sites européens. La (...) [lire]

Voir la vidéo
Rendu public le jeudi 8 février 2007, le rapport annuel de la Cour des comptes, qui vise à débusquer les gaspillages et dysfonctionnements de l’économie française, est particulièrement sévère. Politique de désendettement de l’Etat insatisfaisante, système d’aides au logement à l’efficacité douteuse, encombrement inutile des urgences... les exemples de mauvaise gestion publique dénoncés par l’institution, qui fête cette année ses 200 ans, sont nombreux.
Aides au logement
Ainsi, le système des aides (...) [lire]

Voir la vidéo
Ségolène Royal a présenté, le 11 février 2007, les 100 mesures de son "pacte présidentiel", élaborées à partir des idées issues de plus de 5 000 débats participatifs. Au cours d’un grand meeting, qui s’est tenu à Villepinte, la candidate du Parti socialiste à l’Elysée a affirmé vouloir construire une "France neuve", alors que la droite a aussitôt dénoncé l’absence de chiffrage de ses propositions.
Dans un discours de deux heures, Ségolène Royal a défendu son programme devant près de 20 000 de militants et l’establishment (...) [lire]

Voir la vidéo.
"Une période de phénomènes extrêmes". Ainsi Achim Steiner, directeur exécutif du Programme des Nations Unis pour l’Environnement (PNUE) décrit-il les dérèglements climatiques qui ont perturbé la planète ces derniers mois. Aux Etats-Unis, la Californie connaît une vague de froid record, alors que le centre a été frappé par une tempête de neige, le week-end du 13 janvier 2007. Une baisse du thermomètre de plus de 15 °C, à l’origine de la mort d’une cinquantaine de personnes, qui contraste sévèrement avec (...) [lire]

C dans l’air - Croissance
envoyé par analogue
La fin du XIXesiècle et le début du XIXe ont été marqués par un important mouvement de désindustrialisation en Europe de l’Ouest, et particulièrement en France. Certaines régions ont vu disparaître la totalité de leurs sites industriels, abandonnés au profit d’autres sites plus compétitifs, souvent dans des pays émergents.
L’Etat français au chevet d’Airbus
Tandis que Louis Gallois, le nouveau co-président d’EADS et président d’Airbus, réclame des garanties pour le lancement (...) [lire]

Les Bio-carburants
C dans l’air - Les bio-carburants
envoyé par analogue
Alors que le gouvernement annonce la mise en place de "pompes à essence vertes" dès 2007, le Salon mondial de l’automobile, ouvre ses portes au public le 30 septembre 2006, à Paris, sur fond de morosité du marché européen de l’automobile
Un marché morose
Début 2006, la demande intérieure de véhicules est restée ferme par rapport à 2005 mais a fait davantage appel aux importations de voitures de marques étrangères, et françaises fabriquées en Espagne (...) [lire]

De 2000 à 2009 :

Où en est aujourd’hui le système bancaire français ? Les banques font la queue au guichet de l’État pour lever des capitaux frais, mais elles prétendent qu’elles sont correctement capitalisées. Cet apport de l’État est nécessaire à leurs yeux pour maintenir un rythme soutenu d’octroi de crédits nouveaux, mais elles affirment aussi que leurs encours de crédit n’ont cessé de progresser malgré la crise. Alors que les acteurs économiques, ménages et entreprises, dénoncent l’attrition du crédit et que le médiateur, M. Ricol, (...) [lire]

Faut-il sauver Detroit ?
Telos, 27 novembre 2008.
Le séisme industriel, social et politique que provoquerait une faillite des « big 3 » (Ford, GM et Chrysler) plaide pour un sauvetage urgent. Qui pourrait accepter d’un cœur léger la destruction à terme d’un million d’emplois, une perte de revenus de 150 milliards de dollars et une explosion du chômage dans le Michigan l’Indiana et l’Ohio ? Les dirigeants industriels et syndicaux font même valoir qu’au delà des pertes de revenus et d’emplois bien rémunérés et bien couverts socialement c’est l’ensemble du (...) [lire]

C’est une affaire entendue : cette crise met un terme à 25 ans de domination absolue du marché sur la politique, de la déréglementation sur la régulation, de la cupidité des financiers sur l’esprit du capitalisme entrepreneurial. Pour une opinion publique en prise avec le chômage, l’érosion du pouvoir d’achat et la peur de l’avenir, le spectacle de dirigeants faillis grassement rémunérés ne peut que nourrir un anti-capitalisme atavique que Nicolas Sarkozy a réussi à capter parfaitement, quitte à asphyxier un petit (...) [lire]

Nicolas Sarkozy vient de prononcer un discours programme de politique industrielle à Saint-Nazaire. Il y théorise la méthode qui, d’Alstom aux Chantiers de l’Atlantique, a permis de sauver des joyaux de l’industrie française malgré les prescriptions concurrentielles européennes et les normes internationales de libre circulation des capitaux... [lire]

Les trois erreurs de Sarkozy
Telos, 9 mai 2008.
thèmes traités : Politique intérieure |
Brillante à bien des égards, la stratégie réformatrice de Nicolas Sarkozy est pourtant en passe d’échouer. Il a en effet commis trois erreurs dont les effets cumulés le privent progressivement de toute marge de manœuvre. [lire]

Lire sur lemonde.fr
Pierre de lyon : La médiatisation de telle ou telle fermeture de site industriel entraîne-t-elle une surévaluation de la question de la désindustrialisation française par une sorte d’effet de loupe ?
Elie Cohen : Non, nous assistons à une deuxième vague de désindustrialisation en France depuis 2002. Nous avons perdu depuis cette date 500 000 emplois industriels. Nous n’avions pas connu de phénomène aussi marqué depuis la grande période de désindustrialisation française, la période 1978-1985. A (...) [lire]

Affirmant sa volonté de sauver l’usine de Gandrange en s’appuyant sur le précédent d’Alstom, Nicolas Sarkozy veut une fois de plus montrer que le volontarisme étatique n’est pas un vain mot. Mais si le parallèle peut frapper les esprits il reste illusoire tant les situations sont différentes. Le président de la République fait fausse route.
La tentation est grande de traiter par la dérision ce fait d’armes, tant les démentis de Bercy et Matignon furent rapides et tant les situations entre l’usine de (...) [lire]

Lire en ligne
La finance a mauvaise presse, elle est du côté de la spéculation, de la cupidité, de l’enrichissement sans cause, quand la production est du côté de la création de richesse, du travail, de l’esprit d’entreprise.
Pourtant la finance remplit trois fonctions sans lesquelles nul développement économique n’est envisageable : elle permet la gestion de la monnaie, elle permet le transfert de valeur dans le temps, elle rapproche épargnants et emprunteurs.
Le commerce au loin, les échanges n’ont pu (...) [lire]

Dans le bestiaire imaginaire des Français les fonds souverains sont en passe de rejoindre les fonds de pension. Dotés de ressources illimitées, ils seraient soit les acteurs d’une nationalisation rampante des joyaux industriels et financiers du monde développé, soit des flibustiers fondant sur des proies industrielles pour des bénéfices financiers à court terme. Sont-ils une menace dont il conviendrait de se protéger ?
Ces fonds ont été inventés dans les années 1970 par des Etats qui avaient le souci du long (...) [lire]

Les leçons de Galileo
Telos, 4 décembre 2007.
thèmes traités : Économie européenne |
Lire sur Telos
Le spectacle donné par la Commission, le Conseil et le Parlement européens pour boucler le financement de Galileo fait irrésistiblement penser aux marathons agricoles. Tout y est : les négociations de la dernière heure qui durent des années, les ultimatums non suivis d’effets, les tractations infinies avec tel ou tel ministre national agrippé à son drapeau et aiguillé par son lobby catégoriel favori et à l’arrivée l’horloge arrêtée pour passer les derniers compromis qui dénaturent le projet initial. (...) [lire]

Le scénario est immuable en France : un patron avide commet un excès financier, les médias le dénoncent vigoureusement, des parlementaires proposent de faire un exemple, un rapport de la Cour des Comptes publié au même moment justifie une nouvelle taxation, le gouvernement en catastrophe décide de légiférer.
Au même moment, l’Allemagne fournit les conditions d’une expérience naturelle : le même soupçon de délit d’initié portant sur des cessions d’actions EADS ne provoque ni fuite de la Bafin (l’équivalent de l’AMF), ni (...) [lire]

Elie Cohen est directeur de recherche au CNRS et membre du Conseil d’analyse économique (CAE) auprès du premier ministre. Il a publié de nombreux ouvrages, parmi lesquels Le Nouvel Age du capitalisme : bulles, krachs et rebonds, chez Fayard.
Augustin Landier est spécialiste de la finance, maître de conférence à la New York University, et coauteur du Grand Méchant Marché, chez Flammarion.
Lire l’article sur lemonde.fr
Quelles sont les causes de la crise des "subprimes" ?
Elie Cohen : La crise actuelle, née de (...) [lire]

A peine intronisé, Nicolas Sarkozy s’envolait pour Toulouse rencontrer les syndicats d’EADS. Avec ce dossier, le nouveau chef de l’Etat a trouvé un chantier à la mesure de son zèle et de son ambition. Pourtant au terme de sa visite à Toulouse trois remarques s’imposent : les engagements de campagne connaissent une obsolescence rapide, dans le domaine industriel Nicolas Sarkozy est bien un président activiste, et enfin il ne craint pas le bras de fer avec nos partenaires allemands, ce qui l’obligera à (...) [lire]

« Pour stimuler l’innovation, faut-il plus ou moins de concurrence ? De quels acteurs financiers avons-nous besoin pour faire naître des Google européens ? Faut-il déréglementer le marché du travail ? Peut-on adapter en France le modèle danois de flexsécurité ? ». Voilà quelques unes des grandes questions sur lesquelles devraient plancher les candidats à la présidence de la République et nous éviter ainsi une « dangereuse diversion protectionniste », nous expliquaient fin décembre trois économistes de renom : Patrick (...) [lire]

L’affaire Airbus montre qu’il n’est plus possible, à l’heure de la mondialisation, de penser une entreprise sur le modèle politique des rapports franco-allemands.
Dans le flux quotidien des nouvelles sur l’affaire Airbus que faut-il déplorer le plus : la panne d’un grand projet industriel ?, la vision dirigiste de Ségolène Royal ?, la querelle des régions françaises et allemandes au nom de l’emploi ?, les invectives entre " camarades " syndicalistes des deux bords du Rhin ? Une chose est certaine : EADS, (...) [lire]

Royal : demandez le programme !
Telos, 15 février 2007.
thèmes traités : P.S. |
Ségolène Royal avait placé la barre très haut. Après un long silence troublé par quelques déclarations approximatives, elle devait délivrer un programme articulé et exhaustif, fidèle aux orientations du PS, inspiré des débats participatifs. Autant dire une mission impossible, tant les contradictions entre ces trois orientations étaient manifestes. Pourtant, à en croire les commentateurs, elle a franchi cette redoutable épreuve avec compétence, émotion et autorité. Ségolène Royal aurait-elle gagné en un discours cette « capacité (...) [lire]

Il faut écouter les voix qui s’expriment au Parlement et notamment celle d’élus de l’UMP réputés proches de Nicolas Sarkozy. Ils ont joué un rôle décisif dans la Loi actuellement débattue au Parlement. Ils sont les acteurs d’une formidable régression politique dont il faut craindre dans l’avenir des retombées délétères sur l’intégration européenne, la politique économique et la réforme de l’Etat.
Alors qu’il était possible de lever la règle des 70% de propriété publique qui limite les mouvements stratégiques de GdF au nom des (...) [lire]

Chat/débat en direct avec les lecteurs de lemonde.fr à l’occasion de la fusion Arcelor-Mittal. [lire]

Qu’on ne s’y trompe pas, la crise actuelle n’est pas pour l’essentiel une crise industrielle. Les retards, les dépassements, les ajustements... sont le lot commun des nouveaux programmes dans l’aéronautique. Du reste Boeing en connaît en ce moment avec son « Dreamliner » : l’usage massif de composites dans la structure et de dispositifs électroniques innovants créent des problèmes de coût et de délais. Cette crise n’illustre pas davantage la cupidité devenue commune de nombre de dirigeants du Cac 40. Après tout, (...) [lire]

Nous sommes en août 14, vient de déclarer M. Tremonti : l’affaire Enel-Suez serait le prodrome des guerres civiles européennes. Cette phrase terrible est elle-même la réponse à une image marquante, celle d’un Premier ministre français flanqué de deux PDG muets pour annoncer la fusion de deux entreprises énergétiques cotées, en réponse à l’OPA subliminale d’Enel. Commedia dell’arte contre cocorico du coq gaulois, faut-il que l’Europe soit à ce point en crise pour permettre un tel spectacle !
Car il faut le dire d’emblée, (...) [lire]

L’intégralité du débat avec Elie Cohen, directeur de recherche au CNRS, spécialiste d’économie industrielle, vendredi 22 juillet 2005.
Lire sur lemonde.fr
Stella : Dans quelle mesure le gouvernement français pourrait-il intervenir puisque qu’il s’agit d’une entreprise privée ?
Denis222 : Quels sont les moyens que possèdent les pouvoirs publics pour contrer une telle OPA ?
Elie Cohen : Danone est une entreprise privée, c’est une entreprise qui est donc la propriété des actionnaires, et il se trouve que ses deux (...) [lire]

Entretien à tf1.fr
tf1.fr, octobre 2000.
Avec la multiplication des nouvelles technologies et l’incroyable évolution d’Internet on parle de nouvelle économie. Qu’est-ce que la nouvelle économie, en quoi l’économie a-t-elle changé ?
La nouvelle économie est un terme inventé par des journalistes de Business week qui essayaient de rendre compte de la vigueur économique que connaissaient les Etats Unis après la période de déclin des années quatre vingt. Les économistes ne s’y intéressent qu’à partir de 1998 quand ils observent que la productivité du travail se remet (...) [lire]

 

Communication


Ignorés il y a quelques semaines les fonds souverains ont envahi le devant de la scène financière mondiale faisant renaître des peurs enfouies ... et si les propos lénifiants sur l’investissement au profit des générations futures des surplus financiers arabes russes ou chinois dans des actifs occidentaux travestissaient des stratégies de puissance d’Etats (contrôle de ressources technologiques, énergétiques et minières).
Dans les discours politiques sur les fonds souverains se mêlent trois types d’arguments qui ne (...) [lire]

 
Haut de page