Elie Cohen - directeur de recherche au CNRS, professeur à Sciences Po et membre du CAE

Recherche thématique

loupe

Crise économique

Articles portant sur ce thème :

Où en est aujourd’hui le système bancaire français ? Les banques font la queue au guichet de l’État pour lever des capitaux frais, mais elles prétendent qu’elles sont correctement capitalisées. Cet apport de l’État est nécessaire à leurs yeux pour maintenir un rythme soutenu d’octroi de crédits nouveaux, mais elles affirment aussi que leurs encours de crédit n’ont cessé de progresser malgré la crise. Alors que les acteurs économiques, ménages et entreprises, dénoncent l’attrition du crédit et que le médiateur, M. Ricol, (...) [lire]

Malgré les plans de relance, les baisses de taux d’intérêt ou appels au calme des grands argentiers, les valeurs continuent à faire le yo-yo sur les marchés boursiers. Sur fond de crainte de récession mondiale, nombre d’entreprises annoncent des suppressions d’emplois. [lire]

C’est une affaire entendue : cette crise met un terme à 25 ans de domination absolue du marché sur la politique, de la déréglementation sur la régulation, de la cupidité des financiers sur l’esprit du capitalisme entrepreneurial. Pour une opinion publique en prise avec le chômage, l’érosion du pouvoir d’achat et la peur de l’avenir, le spectacle de dirigeants faillis grassement rémunérés ne peut que nourrir un anti-capitalisme atavique que Nicolas Sarkozy a réussi à capter parfaitement, quitte à asphyxier un petit (...) [lire]

A Paris, les pays de la zone euro ont adopté, hier, un plan comprenant la garantie des prêts interbancaires et la possible recapitalisation des banques. Ce lundi, à l’issue d’un Conseil des ministres extraordinaire, le chef de l’Etat chiffrera les mesures pour la France.

Après le plan Paulson aux Etats-Unis et le catalogue de mesures concocté par les membres de l’Eurogroupe, les principaux pays de la zone euro - dont la France, l’Allemagne et l’Italie - ont dévoilé, lundi 13 octobre 2008, leurs plans chiffrés de soutien au secteur bancaire.

[lire]

Cette fois, elle est là, la crise ! Les bourses subissent des chutes jamais vues, les Etats se ruent au secours des banques... mais même les 700 milliards de dollars du plan Paulson paraissent bien faibles face à l’ampleur des faillites.
Voir la vidéo pendant une semaine sur le site de France 5
Cette fois, elle est là, la crise ! Les bourses subissent des chutes jamais vues, les Etats se ruent au secours des banques... mais même les 700 milliards de dollars du plan Paulson paraissent bien faibles face à (...) [lire]

Voir la vidéo sur le site de France 5 pendant une semaine
Après un lundi noir et un mardi gris, les marchés financiers ont connu un mercredi agité. Face à la chute brutale des bourses européennes, les banques centrales ont abaissé leurs taux directeurs et Londres volait au secours de ses établissements bancaires.
Dans le sillage des bourses asiatiques qui se sont littéralement effondrées - Tokyo plongeant de 9,38 % et Honk-Kong de 8,2 % -, leurs homologues européennes continuent leurs dégringolades. (...) [lire]

Avis de tempête sur l’économie hexagonale. Pour sa première intervention en France depuis le début de la tourmente financière, le chef de l’Etat a reconnu l’importance de la crise et annoncer des lendemains qui déchantent pour la croissance, le chômage et le pouvoir d’achat. [lire]

Ces dix dernières années, les régulateurs du marché sont parvenus à limiter les conséquences des grandes crises économiques. Et si celle que nous traversons était plus sérieuse ?
Regarder le documentaire de Élie Cohen et Michel Kaptur diffusé le 1er juillet sur Arte :
Crise asiatique, faillite du hegde fund LTCM, éclatement de la bulle Internet, faillite d’Enron et enfin crise des subprimes : cinq crises de durée et d’intensité variables, mais cinq crises économiques majeures en dix ans. Chaque fois, le système (...) [lire]

Mauvais temps pour la finance. Été 2007 : aux États-Unis, éclate la crise des subprimes dont on ne compte plus les dommages collatéraux. Janvier 2008, la Société générale est frappée par la fraude la plus importante de l’histoire de la banque française. Le système devient-il fou ? Faut-il faire le procès de la finance ? Sur le banc des accusés : la régulation et le contrôle interne. Monsieur Élie Cohen, économiste, directeur de recherche au CNRS, professeur à Sciences Po et membre du Conseil d’analyse économique, a bien (...) [lire]

Voir la vidéo
Sa vie politique n’a sans doute pas pris le tour souhaité mais Dominique Strauss-Kahn peut au moins se targuer de mener une brillante carrière d’économiste. Son élection - sans surprise - à la tête de Fonds Monétaire International (FMI), le 28 septembre 2007, lui offre de tenir les rênes de l’une des plus grandes organisations internationales.
Un prestige que partagent quelques autres Français, notamment Jean-Claude Trichet à la Banque centrale européenne, Pascal Lamy à l’Organisation mondiale du (...) [lire]

Elie Cohen est directeur de recherche au CNRS et membre du Conseil d’analyse économique (CAE) auprès du premier ministre. Il a publié de nombreux ouvrages, parmi lesquels Le Nouvel Age du capitalisme : bulles, krachs et rebonds, chez Fayard.
Augustin Landier est spécialiste de la finance, maître de conférence à la New York University, et coauteur du Grand Méchant Marché, chez Flammarion.
Lire l’article sur lemonde.fr
Quelles sont les causes de la crise des "subprimes" ?
Elie Cohen : La crise actuelle, née de (...) [lire]

Elie Cohen est directeur de recherche au CNRS, professeur à Sciences Po et membre du Conseil d’Analyse Economique (CAE). Il expose ici les conséquences de la crise financière mondiale sur l’économie européenne et ce que devrait faire l’UE pour éviter que, demain, d’autres crises ne pèsent aussi fortement sur sa croissance qu’actuellement .
Quelles sont les conséquences de la crise financière mondiale actuelle sur l’économie européenne ?
Il y a deux canaux de transmission de la crise des subprime à l’économie (...) [lire]

Il y a une énigme du capitalisme contemporain. Comment expliquer que le plus grand krach boursier que nous ayons connu depuis 1929, l’éclatement de la bulle Internet, n’ait eu aucun des effets habituels sur l’économie générale ? Pourquoi les faillites frauduleuses d’Enron et de Worldcom n’ont-elles pas freiné la diffusion à l’échelle planétaire du capitalisme financier à l’américaine [lire]

Depuis vingt ans, les États déréglementent, privatisent et libéralisent leurs économies. Simultanément, ils transfèrent des compétences aux organisations internationales, donnent leur indépendance aux Banques centrales et renforcent les unions régionales. Ce livre explique ce changement de cap, il en détaille les modalités et questionne le silence des hommes politiques. [lire]


Haut de page