Elie Cohen - directeur de recherche au CNRS, professeur à Sciences Po et membre du CAE

Recherche

Qui gouverne les groupes industriels : Essai sur l’exercice du pouvoir du et dans le groupe industriel

Seuil, 1983.

Avec Michel Bauer.
Traduit en italien sous le titre : Chi governa i gruppi industriali prefazione di Paolo Leone Collana, col. Azienda & Societa, Marietti 1983.

Acheter ce livre

(JPG) Véritables « anges » tutélaires de notre vie quotidienne, les groupes industriels façonnent nos modes de consommation, définissent nos conditions de travail et pensent notre avenir. Comment ces empires ont-ils pu se former et quel est leur réel pouvoir ? Comment fonctionnent-ils et comment participent-ils à la transformation de notre société ? Quels sont les ressorts de leur puissance et quelles sont les technologies sociales qui leur permettent de subordonner leurs salariés, d’encercler les consommateurs, d’enrôler les scientifiques et de prédéterminer les choix étatiques ? Qui dirige ces centres de pouvoir privé ? Quelle est la nouvelle classe dirigeante ? Comment caractériser le rôle des ingénieurs et des cadres ?

Une plongée au cœur de quatre grands groupes industriels privés français (Saint-GobainPont-à-Mousson, BSN-Gervais-Danone, PUK, Rhône-Poulenc) permet de qualifier leur système de pouvoir interne, de préciser leur politique industrielle, de repérer le petit nombre de dirigeants dont le pouvoir n’a d’égal que la discrétion et de montrer comment les ingénieurs et cadres, serviteurs zélés de ces appareils, peuvent adhérer au discours de la responsabilité et de l’initiative. Le débat sur les nationalisations prend alors une nouvelle signification...

Table des matières complète :

-  Préface, par Lucien Karpik

-  Sigles des groupes industriels

-  Introduction

-  1. Le pouvoir du groupe industriel
-  2. Les conditions d’une théorie interprétative
-  3. Cheminement de l’analyse et plan d’exposition des résultats.

-  Chapitre 1 : Invention stratégique et domination économique

-  1. PAM : de la fonderie locale à une position dominante au plan international
-  2. Un monopole national dominé au plan international : Péchiney

-  Chapitre 2 : Les fondements du pouvoir industriel

-  1. La maîtrise de la ressource scientifique
-  2. La production de la consommation
-  3. L’accumulation financière
-  4. Les paris industriels perdus et leur sanction

-  Chapitre 3 : Volontarisme industriel et libéral- dirigisme étatique

-  1 . L’État artisan du système concurrentiel - collusif
-  2. L’État et les grandes entreprises : contrôle tatillon ou aide désintéressée ?
-  3. Socialisation des pertes et privatisation des bénéfices : la sidérurgie
-  4. L’État et la politique des champions nationaux
-  5. L’État volontariste : une providence pour la grande entreprise

-  Chapitre 4 : Le groupe industriel : un centre de pouvoir privé

-  1. Une fusion à la hussarde : BSN intègre GD
-  2. L’union Saint-Gobain-Pont-à-Mousson : assujettissement et retour aux origines
-  3. Rhône-Poulenc ou la restructuration de la chimie française autour d’un pôle textile en difficulté

-  Chapitre 5 : Pouvoir de la propriété ou appropriation du pouvoir : le gouvernement privé du groupe industriel

-  1. Le système dirigeant de la grande entreprise : un système possédant ou affranchi ?
-  2. Le gouvernement privé du groupe industriel
-  3. Les conditions de l’existence d’un gouvernement de groupe industriel

-  Chapitre 6 : Les limites du pouvoir des cadres : l’organisation de la négociation comme moyen d’exercice de la domination

-  1. L’autonomie des cadres une négociation permanente
-  2. Le pouvoir des cadres un pouvoir encadré, délimité et subordonné
-  3. Un système de négociation éclaté, cloisonné et hiérarchisé
-  4. L’organisation de la négociation comme moyen d’exercice de la domination

-  Chapitre 7 : De la technostructure au gouvernement : un fossé infranchissable

-  1. Le mode de recrutement des apprentis dirigeants : la cooptation au sommet
-  2. La socialisation des dirigeants
-  3. Le ciment idéologique qui lie dirigeants et technostructure.

-  Conclusion : Groupes industriels et capitalisme oligarchique.

-  Chapitre bibliographique : Les représentations du groupe industriel chez les économistes, les sociologues, les politologues.

-  1. Les analyses microéconomiques et micro sociologiques
-  2. Les théories macrosociales

-  Annexe : Le processus de constitution des groupes industriels.

Haut de page